Favorites

Les allergies chez le chien – Ce que vous devez savoir

Symptômes, traitement et prévention

A small black dog sits on the green grass with yellow dandelions . Petit Brabancon. Close-up and selective focus

Environ un chien sur dix a des réactions excessives aux allergènes, ce qui fait de l’allergie l’un des problèmes de santé les plus courants chez le chien. Comme chez l’homme, la génétique est joue le rôle principal en ce qui concerne la prédisposition aux allergies. Cependant, certains facteurs environnementaux peuvent influer sur le développement du système immunitaire, rendant l’animal encore plus vulnerable face aux allergies.



Une réaction allergique commence toujours par une expérience de sensibilisation. Click To Tweet  C’est-à-dire une rencontre précédente avec une substance allergène, qui initiera les symptômes lors du prochain contact avec l’agent. Un allergène est l’agent ou la substance, généralement une protéine, que l’organisme identifie comme un antigène, c’est-à-dire un intrus potentiellement dangereux. Cela conduit à la production d’anticorps déclenchant une réponse immunitaire exacerbée.

Black and white dog with flowers

Le système immunitaire est comme une équipe de différentes cellules parmi lesquelles les lymphocytes sont capables de distinguer si une substance fait ou non partie du corps.

Au cours de l’expérience de sensibilisation, une substance est identifiée comme antigène pour la première fois et des cellules commencent à produire des anticorps spécifiques pour contrer l’antigène. Les anticorps se trouvent dans les mastocytes, un autre type d’équipe de cellules situées principalement dans les zones du corps en contact avec l’environnement extérieur, prêtes à se défendre contre l’antigène à l’avenir.

Si l’allergène entre en contact avec les anticorps à nouveau, les mastocytes déclenchent la réaction allergique. Cela consiste en la libération d’histamine et d’autres produits chimiques responsables de la réponse inflammatoire, tels que l’irritation et d’autres symptômes allergiques.

13 races de chiens ayant la peau sensible – Prévention de la dermatite atopique

Types d’allergie

Indépendamment du type d’allergène et de la manière dont il entre en contact avec le corps, le mécanisme de la réaction est toujours le même. Ceci a comme conséquence l’un ou plusieurs des symptômes suivants :

des éruptions cutanées, des démangeaisons (prurit) ou de l’urticaire, des manifestations respiratoires telles que la toux, les éternuements, les halètements ou la rhinite, de l’épiphora (larmoiement), des vomissements et/ou de la diarrhée.

Les allergies peuvent être graves, mais en général, elles ne mettent pas la vie en danger. Click To Tweet Ceci est vrai, sauf en cas de choc anaphylactique, la réaction allergique la plus grave et la plus dangereuse.

Parmi les causes d’allergies les plus fréquentes chez le chien se retrouvent les substances présentes dans l’environnement qui peuvent être inhalées ou entrer en contact avec la peau, ainsi que les aliments, les médicaments, les vaccins, les ectoparasites. Il est important de noter que le stress joue un rôle déterminant aussi.

Compte tenu de la nature de l’agent qui déclenche la réponse immunitaire et de la manière dont il atteint le corps, nous trouvons différents types d’allergies :

  • La dermatite par allergie aux piqûres de puces (DAPP);
  • L’atopie;
  • L’allergie de contact; et
  • L’allergie alimentaire.

L’hypersensibilité bactérienne ou l’allergie bactérienne est considérée comme une autre forme d’allergie. Cela se produit lorsque les bactéries, les champignons et les levures tirent parti des possibilités offertes par les modifications du système immunitaire dues à une forme d’allergie.

Voici les allergies les plus fréquentes chez les chiens, classées par ordre décroissant (du plus fréquent, au moins fréquent) : la dermatite par allergie aux piqûres de puces (DAPP), l’atopie, l’allergie de contact et l’allergie alimentaire.

Les affections cutanées allergiques du chien sont la cause la plus courante d'infections bactériennes opportunistes et d'hypersensibilité bactérienne. Click To Tweet

10 races de chiens hypoallergéniques

Diagnostic et traitement

Malgré les différences entre chaque type d’allergie, leur prévention et leur traitement sont similaires. En général, éviter l’exposition aux allergènes est un moyen de prévenir l’apparition de la réaction allergique. Cependant, ce n’est pas toujours facile à réaliser. Le traitement des allergies a pour but de contrôler les irritations de la peau et les infections opportunistes, en empêchant qu'une réaction devienne une condition plus grave. Click To Tweet

White dog running in field of flowers

En outre, le traitement utilisé dépend de la gravité des symptômes, allant de l’utilisation de médicaments topiques tels que les shampooings et les lotions pour réduire les irritations de la peau, à l’administration d’antihistaminiques et de corticostéroïdes, souvent associés à des suppléments nutritionnels avec oméga-3 et des antibiotiques en cas d’infection. Votre vétérinaire vous prescrira le traitement approprié en fonction du type d’allergie et de la gravité du cas.

Comme pour le diagnostic des allergies chez l’homme, des tests sanguins et intradermiques spécifiques peuvent identifier l’allergène et prévenir les réactions futures. Les tests intradermiques consistent à injecter de petites quantités de différents allergènes sous la peau du chien afin de tester sa réaction à chacun des agents responsables.

Des tests sanguins sont effectués pour identifier la présence d’anticorps dirigés contre des allergènes spécifiques. Comme les analyses de sang montrent généralement un pourcentage élevé de faux positifs, les tests intradermiques sont généralement la méthode de diagnostic préférée, sauf en ce qui concerne les allergies alimentaires.

Joinez-vous à notre communauté pet-friendly! Recevez notre infolettre avec des nouvelles et des offres exclusives pour membres.


Propriétaires-728x90

 

Leave a Reply ● Deje su comentario ● Laissez votre commentaire

%d bloggers like this: