Favorites

Bamse, un héros canin de la Seconde Guerre mondiale

Le chien Saint-Bernard

Bamse Hero Dog - World War 2

Bamse, qui signifie en norvégien “ours en peluche”, était un chien Saint-Bernard qui a passé à l’histoire comme membre de l’équipage du Thorodd, un navire détecteur de mines de la marine norvégienne. Son courage a fait de lui un héros canin et un symbole de liberté durant la Seconde Guerre mondiale.



Avant la guerre, Bamse faisait partie de la famille Hafto et vivait avec quatre frères humains dans la ville norvégienne de Honningsvag. Comme tous les chiens Saint-Bernard, il était un chien extrêmement affectueux et protecteur de ceux qu’il aimait. Lorsque la plus jeune fille de la famille, Vigdis, tomba malade, Bamse resta à son chevet pendant douze jours au cours desquels le chien ne laissa que le médecin et la mère de famille s’approcher, ainsi permettant sa guérison.

Bamse occupe une place spéciale dans la mémoire de ceux qui l’ont connu, non seulement en tant que membre de la famille Hafto, mais également en tant que héros canin, et marin modèle de l’équipage Thorodd.

Bamse, le chien héros

Depuis tout petit, Bamse accompagnait le capitaine Hafto chaque fois qu’il partait en mer à bord de l’immense Thorodd. Toutefois, c’est pendant la Seconde Guerre mondiale que l’équipage a vraiment apprécié le chien en tant que marin, à tel point qu’il possédait son propre casque en acier spécialement conçu pour être porté pendant les tours de garde sur la tourelle.

Outre les récits de sauvetages miraculeux dans les Alpes qui ont permis au Saint-Bernard de gagner sa réputation de chien de sauvetage, il existe de nombreuses histoire de courage menées par Bamse et beaucoup de personnes lui doivent la vie. L’une d’entre elles était le lieutenant Olav August Johan Nilsen qui commandait la marine norvégienne et qui, alors qu’il marchait sur le quai, fut attaqué par un homme avec un couteau. Toujours attentif à tout, le chien s’approcha et se leva sur ses pattes postérieures utilisant son poids de près de 120 kilos et sa taille imposante pour repousser l’attaquant et le faire tomber à l’eau.

Une autre anecdote de ses sauvetages raconte que lorsqu’un des marins tomba à l’eau sans que le reste de l’équipage ne s’en aperçoive, Bamse n’hésita pas à se jeter à l’eau immédiatement et, même au bout de ses forces, réussit à le maintenir à flot jusqu’à ce que l’équipage, alerté par les aboiements, puisse les ramener à bord.

Un chien de travail vraiment talentueux

Malgré sa performance en temps de guerre, Bamse était un véritable artisan de la paix. Comme les chiens de sa race, il avait un tempérament calme, gentil et très sociable.

Chaque fois qu’un des membres de l’équipage était sur le point de s’engager dans une bagarre, il se tenait sur ses pattes postérieures et en, utilisant sa grande taille, retenait l’un des hommes par les épaules pour empêcher que la bagarre se déroule.

Grâce à sa nature de chien de travail, il était un bon compagnon, avec du talent pour différentes activités. Ses aventures ont été la source d’inspiration de nombreuses histoires, dont beaucoup ont été compilées dans le livre “Sea Dog Bamse, Héros canin de la Seconde Guerre mondiale“, écrit par Andrew Orr, Angus Whitson et Andrew A. Orr, et publié en anglais en 2008.

L’une de ses particularités était de voyager en bus. Pour ce faire, il avait un laissez-passer spécial qu’il portait au cou. Ses voyages n’étaient pas simplement pour le plaisir, comme lorsqu’il visitait les boulangeries locales. Faisant preuve de sa capacité en tant que chien de recherche et de sauvetage, Bamse avait pour mission de faire la tournée des bars afin de réunir tous les membres de l’équipage avant le couvre-feu.

Ce gentil géant était également un excellent athlète. Il faisait partie de l’équipe lorsque les marins jouaient au football et on lui attribua le poste de gardien de but.

Beaucoup de ses facéties et histoires amusantes ont généré des sourires qui ont perduré dans le temps. Par exemple, quand il est revenu au quai la tête couverte de poussière de charbon, sa fourrure épaisse était si incroyablement sale que l’équipage refusa de le laisser monter à bord. Au lieu d’insister, et pour montrer que les chiens peuvent faire preuve de bon sens de l’humour, Bamse indiqua la solution possible en s’asseyant à côté d’un seau d’eau et en attendant qu’un membre de l’équipage lui donne un bain.

Bamse était plus que la mascotte de l’équipage, au fil du temps, il avait gagné sa place au sein de l’équipage. Par conséquent, lorsque le capitaine Hafto prit sa retraite et qu’il semblait que l’heure était venue de rentrer à la maison avec Bamse, les marins annoncèrent qu’ils ne monteraient plus à bord si le chien ne les accompagnait pas. Cela força le capitaine à le laisser faire partie de l’équipage jusqu’à la fin de la guerre.

Hommage au héros canin

Le 22 juillet 1944, le jour où Bamse mourut d’une insuffisance cardiaque près de son navire, les écoles de sa ville natale restèrent fermées et plusieurs centaines de personnes assistèrent à ses obsèques. Il fut enterré avec tous les honneurs militaires sur le quai de Montrose en Écosse, la tête dirigée vers sa Norvège natale. Tous les dix ans, la Royal Navy de Norvège organise une cérémonie commémorative en son honneur.

Après sa mort, il reçut en 1984 le Norges Hundeorden pour son service militaire. De même, il est devenu le seul animal de la Seconde Guerre mondiale à recevoir la médaille d’or PDSA pour son courage et son dévouement. Pour son soixantième anniversaire étaient présents les membres d’équipage de la force norvégienne et une centaine d’invités, dont la fille du capitaine Hafto, Vigdis, avec sa famille.

Plusieurs de ses statues ont été installées dans différentes régions en Norvège, ainsi qu’un monument de bronze sur Wharf Street, à Montrose, en Écosse, où Bamse est décédé. Cette statue créée par le sculpteur écossais Allan Herriot et dévoilée en 2006 a été réalisée grâce au Montrose Bamse Project, une organisation fondée pour conserver l’histoire de cet incroyable héros canin de la Seconde Guerre mondiale.

Bamse (1937-1944)

This slideshow requires JavaScript.

 

Une promenade historique

Durant son séjour à bord du Thorodd, Bamse visita de nombreux ports. Il réussissait toujours à trouver quelqu’un pour l’emmener faire une promenade, d’autant plus que sa présence était très bien accueillie par les enfants des régions où le bateau accostait.

Dans le dernier port, il est possible de visiter le “Bamse Trail”, une promenade autour du quai de Montrose en Écosse qui va de la statue de Bamse jusqu’à l’endroit de sa sépulture. Tout au long du circuit, il est possible de visiter différents coins du port ainsi que des bars, pubs et commerces de la région où notre héros a laissé sa marque dans le temps.

En mémoire de Bamse (1937-1944)

Image credits: http://www.norway.org.uk – news.bbc.co.uk – http://www.bamsemontrose.co.ukhttp://www.bamsemontrose.co.ukhttp://www.thecourier.co.uk

Joinez-vous à notre communauté pet-friendly! Recevez notre infolettre avec des nouvelles et des offres exclusives pour membres.


Propriétaires-728x90

 

Leave a Reply ● Deje su comentario ● Laissez votre commentaire

%d bloggers like this: