Favorites

Le dressage de chiens : les choses à faire et à ne pas faire

8 piliers du succès

Woman Training Dog At Home

Si vous cherchez à dresser votre chien, il est essentiel de savoir comment lui apprendre, de manière efficace, la différence entre les comportements souhaités et ceux plutôt indésirables.

Il va sans dire que dresser un chien demande beaucoup de patience. Comme pour tout processus d’apprentissage, cela ne se fait pas du jour au lendemain et chaque chien apprend à une vitesse différente.



 

Une bonne façon d’assurer un dressage réussi est de l’aborder sous l’angle du « renforcement positif ».

Cela signifie que vous devez récompenser votre chien avec des éloges, une friandise ou les deux pour tout comportement positif qu’il manifeste. En employant cette méthode, vous encouragez votre chien à associer les comportements souhaités à des récompenses, apprenant finalement à se comporter tel qu’enseigné.

Bien qu’il soit important d’apprendre ce qu’il faut faire pour ce qui est du dressage, savoir ce qu’il ne faut pas faire est également essentiel afin de maximiser les résultats. Votre chien vous aime et pour cette raison, il fera un effort pour apprendre tout ce que vous lui apprenez afin de ressentir votre amour et votre appréciation. La clé du succès est que votre chien distingue clairement les actions qui suscitent votre appréciation à chaque étape du processus. Pour vous guider et éviter les problèmes courants qui ralentissent la progression de l’entraînement, nous avons compilé la liste de conseils suivante.

8 piliers du succès

  1. Confiance : Les chiens doivent toujours se sentir en sécurité avec leur maître, c’est pourquoi une approche de « renforcement positif » permet aux chiens d’apprendre dans un environnement affectueux, ce qui conduit à des résultats favorables et durables.

    Comment apprendre les bonnes manières à votre chien

  2. Confort : Assurez-vous de ne pas de surprendre, chasser, attraper par l’arrière ou vous approcher à votre chien trop rapidement et évitez de trop toucher ses oreilles ou ses pattes qui sont très sensibles, et ce, même si vous êtes en train de joueur avec lui ou de lui féliciter. Ces actions peuvent effrayer votre chien et le rendre nerveux ou anxieux dans votre présence ce qui affecte négativement le processus d’apprentissage.
  3. Cohérence : Un dressage efficace est basée sur la cohérence. Lorsque vous félicitez votre chien pour avoir agit d’une certaine manière, vous devez vous assurer de rester cohérent et de ne jamais le décourager lorsqu’il fait un acte similaire. Il est important de ne pas confondre votre chien afin de tracer une ligne claire et positive entre les actions permises et celles qui ne le sont pas.
  4. Constance : Essayez d’éviter que de nombreuses personnes donnent des ordres à votre chien. Le processus d’éducation sera plus efficace si vous parvenez à générer une relation de confiance et d’affection avec votre animal. Votre chien apprendra tout ce que vous lui apprendrez si cela lui assure votre affection directe et lui fait savoir qu’il sera toujours nourri, soigné et traité avec gentillesse. Si vous parvenez à lui montrer clairement et affectueusement les comportements que vous appréciez, vous aurez un succès garanti.

    6 obstacles entre toi et ton chien

  5. Équilibre : Donnez à votre chien suffisamment de temps pour se reposer ou pour jouer lorsque vous travaillez avec lui. Donner constamment des ordres à votre chien ou le dresser immédiatement ou peu de temps après qu’il a mangé peut avoir un effet négatif sur son processus d’apprentissage. L’introduction d’un repos de cinq minutes toutes les quinze minutes d’entraînement peut permettre de meilleurs résultats et une expérience plus agréable.
  6. Patience : N’oubliez pas que les chiots de moins de six mois sont pleins d’énergie et d’enjouement, il faut donc faire preuve de plus de prudence et de patience pour les dresser. Cependant, ils apprennent rapidement et fourniront d’excellents résultats qui vous rendront fier de vos compétences en dressage de chiens.
  7. Adaptabilité : Assurez-vous que les tâches que vous confiez à votre chien correspondent à son niveau de développement. Il est recommandé de ne pas entraîner les chiots de moins de six mois dans des exploits nécessitant beaucoup de force ou d’endurance, car leur corps est encore en croissance et en développement. L’éducation canine de base et l’initiation à l’agilité canine sont idéales pour la première année de votre chiot car elles lui permettront de canaliser positivement toute cette énergie supplémentaire plutôt que de l’utiliser vers des comportements destructeurs.

    Comment choisir le meilleur dresseur pour votre chien

  8. Persévérance : Ne vous attendez pas à ce que votre chien soit complètement entraîné après quelques semaines de dressage. Cela peut prendre de quatre mois à un an, mais le résultat en vaut certainement la peine. De plus, une fois que vous lui avez appris les bonnes manières avec succès, vous pouvez poursuivre son éducation avec différents programmes allant des expositions canines, des compétitions sportives, de la formation de chiens de thérapie et de nombreuses autres spécialisations. Tout comme les humains, les chiens sont des créatures curieuses et intelligentes qui peuvent être des apprenants tout au long de leur vie, donc en réalité, l’entraînement ne se termine jamais !

    La thérapie assistée par l’animal : son histoire et ses avantages

Le dressage de votre chien peut être une expérience enrichissante qui renforce votre lien et qui crée des souvenirs inoubliables. Alors, assurez-vous de l’aborder comme une opportunité d’apprentissage et de vous amuser en cours de route !

Pour vous aider à démarrer, explorez les cours de notre Académie.


Propriétaires-728x90

 

Leave a Reply ● Deje su comentario ● Laissez votre commentaire

%d bloggers like this: