Favorites

Et le gagnant est…Uggie!

petcha.com

enEnglish esEspañol

Comme il arrive avec toutes les étoiles, elles brillent jusqu’à ce qu’un jour elles s’éteignent. Uggie était une star canine qui nous a quitté en 2015, mais dont la splendeur restera dans la memoire de tous ceux qui connaissaient son histoire.

Peta.org

Uggie a non seulement brillé dans chacune de ses œuvres artistiques, mais il a aussi transcendé l’écran et a provoqué un phénomène inhabituel dans les réseaux sociaux. C’est pour son talent, sa capacité à travailler et l’amour que le public éprouvait pour lui que nous voulons lui rendre hommage en nous souvenant de lui lorsqu’il était à son meilleur.

En dépit de sa longue carrière en tant qu’acteur de cinéma et de publicité, Uggie a été proclamé une grande star après sa mémorable performance dans « L’artiste », le film muet français qui fut le grand gagnant aux Oscars en 2012.

Ce Jack Russell Terrier âgé d’onze ans a gagné le cœur du public avec sa performance comme le chien fidèle et l’ami inconditionnel de George Valentin, une star du cinéma muet qui voit sa carrière se détruire au début de l’ère du cinéma parlant. Sa performance a été très appréciée par le public et les critiques, qui considéraient Uggie comme un autre acteur parmi les humains au point de promouvoir la création d’une nouvelle catégorie, l’Oscar pour la meilleure performance non-humaine. Il y a eu même une campagne Facebook appelée « Considérez Uggie » à travers de laquelle il fut possible d’obtenir un soutien considérable pour sa nomination aux Oscars. Uggie s’est vu avantagé par l’absence de dialogue car ceci a mis de l’emphase sur ses habilités à faire usage du langage corporel, lui permettant de remporter le prix Palme Dog au Festival de Cannes en 2011.

Bien que certains critiques l’ont blâmé d’avoir volé l’attention du publique dans chaque scène, il va sans dire que sa participation dans ce film à contribué à la réussite de ce dernier, lequel a remporté trois Golden Globes, sept de ses douze nominations aux prix BAFTA, cinq Oscars, six Cesars et plus de $130 millions depuis sa sortie. Uggie a dû faire de la place dans son horaire chargé pour assister à la cérémonie des Oscars en 2012 où il a partagé le podium avec le reste du casting. Pour cette occasion spéciale, il portait un collier en cuir avec son nom gravé sur un os en or de 18 carats spécialement conçu pour lui par le bijoutier suisse Chopard.

Omar Van Muller, son entraîneur, a dit qu’il n’a pas été surpris par la performance de Uggie car, à cause de son extraordinaire talent et de sa vaste expérience, le chiot connaissait déjà la plupart des tours qu’il devait jouer dans le film et a donc permis au directeur d’introduire quelques améliorations. Par exemple, il était écrit dans le script « le chien était mort », mais Uggie savait comment rendre la scène plus dramatique en marchant en arrière avant de faire le mort, alors le directeur a décidé de modifier le script et d’inclure l’amélioration dans le film.

Comme beaucoup de stars de cinéma, Uggie avait un passé tumultueux. Il a été abandonné à deux reprises par ses propriétaires car il était trop inquiet. Juste avant d’être envoyé dans un refuge pour animaux, il a été adopté par Van Muller, qui a commencé à le dresser avec ses six autres chiens qui travaillent aussi dans l’industrie cinématographique. Selon Van Muller, le caractère de Uggie qui lui avait coûté une mauvaise réputation par le passé était un avantage pour sa carrière d’acteur étant donné qu’il était très intelligent, prêt à travailler et audacieux, de sorte qu’il n’avait jamais peur ou agissait avec timidité dans le studio de TV o de film. Il était aussi un grand patineur comme indiqué dans « The Incredible Dog Show ».

Sa carrière inclut des publicités, des émissions de télévision, des magazines et des films. Parmi ses films, nous pouvons trouver des petits rôles dans « Qu’est-ce qui se passe Scarlett » (2005), « Wassup Rockers » (2005) et « M. Fix It » (2006). En 2011, sa carrière a décollé quand il a joué « Queenie » dans « De l’eau pour les éléphants » avec Reese Witherspoon et Robert Pattinson comme co-vedettes, ainsi que le personnage qui l’a rendu célèbre, Jack, le chien adorable dans « L’artiste ». En 2012, après sa retraite, il a fait une petite apparition dans le film « La campagne ».

Pendant le tournage de « L’artiste », Uggie a commencé à ressentir des tremblements comme symptômes d’une maladie neurologique qui l’a forcé à prendre sa retraite sans avant avoir laissé son empreinte dans le ciment en dehors du théâtre chinois Grauman à Hollywood. Depuis, il se reposait beaucoup et il participait dans des travaux moins intenses jusqu’à sa mort en août 2015, laissant son empreinte aussi dans le cœur de tous ceux qui ont su apprécier son talent.

 

 

Leave a Reply ● Deje su comentario ● Laissez votre commentaire

%d blogueurs aiment cette page :