Favorites

7 façons de prévenir le mal des transports chez les chiens

Pour que les voyages soient des événements joyeux pour toute la famille

motion sickness in dogs

Si vous avez la chance d’avoir un chien dans votre vie et vous prévoyez de l’emmener partout avec vous, avant de partir pour votre prochain voyage, assurez-vous que votre animal ne souffre pas du mal des transports aussi appelé cinétose.

Voici quelques conseils et astuces pour vous aider à identifier et à prévenir cette pathologie afin que vos voyages futurs soient plaisants pour tous les membres de votre famille.



Comment savoir si mon chien a le mal des transports ?

Que vous partiez en vacances ou pour un court voyage en voiture, votre animal de compagnie a le droit de s’amuser autant que vous. Alors, si lors de votre voyage vous remarquez que votre chien est agité, nauséeux ou veux sortir sa tête par la fenêtre de la voiture avec insistance, il possible qu’il souffre du mal des transports.

Cette condition est assez courante chez les chiens et peut être gérée facilement.

Voici quelques signes pour vous aider à le repérer :

  • gémissements ou avoir l’air mal à l’aise ;
  • aboiement ;
  • inquiétude ou tremblements ;
  • salivation ;
  • halètement ; et/ou
  • vomissements

Comment choisir le meilleur dresseur pour votre chien

Conseils de prévention

Ces conseils simples peuvent aider votre animal à éviter les déclencheurs du mal des transports.

Regarder vers l’avant

Essayez de vous assurer que votre chien regarde par la fenêtre avant vers l’horizon plutôt que par les fenêtres latérales, car cela l’aidera à éviter de concentrer sa vision sur des objets en mouvement, ce qui réduira les risques de vertiges et de nausées.

Garder l’espace ventilé et frais

Certains chiens peuvent vouloir sortir la tête par la fenêtre, mais cela peut faire en sorte que de la saleté, du sable ou des particules volantes se retrouvent dans ses yeux, ce qui pourrait entraîner des lésions ou des  infections oculaires. Par conséquent, essayez d’empêcher votre chien de faire cela, en particulier à des vitesses plus élevées. Dans ce cas, optez pour ouvrir légèrement une fenêtre afin de permettre à l’air frais de circuler dans toute la voiture ce qui gardera votre voiture fraîche et aérée et réduira ainsi les nausées.

Arrêter fréquemment

Faites de courtes pauses pendant votre voyage afin de permettre à votre chien de se promener sur un terrain stable, de faire ses besoins, de bouger ses pattes, de retrouver son équilibre, de respirer de l’air frais et de s’imprégner d’odeurs naturelles. Cela peut aider à atténuer les symptômes du mal des transports.

Nourrir adéquatement

Une autre astuce utile pour réduire les nausées consiste à limiter la consommation de nourriture de votre chien avant votre voyage. Vous pouvez franchir une étape supplémentaire en combinant la réduction de l’apport alimentaire avec une petite gâteries saines juste avant le voyage. Dans le cas d’un long voyage, offrir quelques friandises à votre chien en cours de route peut lui permettre de vivre une expérience plus positive, mais faites-le avec modération.

Sur la piste du bonheur

Veiller à son confort

Apporter avec vous la couverture, les jouets et les collations préférées de votre chien peut aider à rendre ce dernier plus confortable pendant le voyage en faisant appel à ses sens et cela pourrait aussi l’aider à considérer les voyages des expériences agréable, réconfortantes et familières.

Si vous parvenez à faire du voyage un événement joyeux, vous contribuerez sans aucun doute à réduire les facteurs de stress ou d’anxiété chez votre chien et éviterez ainsi les symptômes du mal des transports. Une bonne astuce consiste à lui acheter à l’avance un jouet spécial avec lequel il ne pourra jouer que pendant les voyages. Vous pouvez également arrêter dans des parcs ou des plages pour chiens ou des endroits que vous savez qu’il apprécierait, des endroits avec beaucoup de nature et de parfums à explorer.

Développer sa tolérance

Votre chien sera toujours l’un de vos meilleurs compagnons d’aventure, mais il est important que vous preniez le temps de le familiariser avec le voyage et avec la voiture ou le véhicule dans lequel vous voyagez habituellement afin de prévenir et réduire les symptômes de mal des transports. Si vous utilisez votre voiture, vous pouvez commencer par vous asseoir dedans avec le moteur éteint pour que votre chien s’habitue à être à l’intérieur de cette dernière. Si vous envisagez d’acheter un jouet exclusivement pour les voyages, comme mentionné ci-dessus, ce serait un bon moment dans le processus pour le présenter à votre chien. Vous pouvez ensuite continuer avec de courts trajets, un petit tour dans le quartier ou une visite à un parc qu’il aime, afin qu’il associe le voyage avec le plaisir. Vous pouvez ensuite progresser lentement vers des trajets plus longs.

Si au début l’entraînement ne se passe pas comme vous le souhaitiez, n’oubliez pas d’être patient et essayez de faire une pause de quelques semaines entre les voyages. Ce processus s’applique non seulement aux chiots, mais également aux chiens plus âgés qui peuvent avoir vécu des expériences négatives lors de voyages dans le passé.

Des médicaments

Si tout le reste échoue et les symptômes de votre chien ne s’atténuent pas, il existe des options médicinales qui pourraient vous aider. Il y a de nombreux médicaments naturels, en vente libre et sur ordonnance, que vous pouvez conserver dans la trousse de premiers soins pour votre chien. Assurez-vous de consulter votre vétérinaire pour savoir quelles options et quels dosages conviennent le mieux à votre chien.

Comment apprendre les bonnes manières à votre chien

Dans la plupart des cas, en habituant votre chien à voyager et en utilisant ces astuces, vous pouvez aider à réduire les symptômes du mal des transports chez votre chien, ce qui rendra vos voyages plus agréables pour tous les membres de votre famille.

Si jamais votre chien continue à ressentir des symptômes durant les voyages, vous pouvez toujours envisager un chenil, où votre meilleur ami pourra s’amuser et rencontrer d’autres chiens pendant votre absence. Cependant, avec de la planification, de la patience ainsi que l’aide de votre vétérinaire, il est très probable que si votre chien souffre du mal des transports, vous trouviez un moyen de contrôler ses symptômes et ayez la chance de passer des vacances en famille inoubliables et pleines de joie !


Propriétaires-728x90

 

1 Trackback / Pingback

  1. 7 formas de prevenir la cinetosis en tu perro - COSMODOGGYLAND

Leave a Reply ● Deje su comentario ● Laissez votre commentaire

%d bloggers like this: