Favorites

15 races de chiens de traîneau – Partie I

Ce qui fait un bon chien de traîneau

enEnglish esEspañol

Partie II →

Tout chien, que ce soit de race pure ou un mélange, peut être utilisé pour les sports canins attelés ou tirer un traîneau. Cependant, il est nécessaire qu’il aie une taille adéquate et la résistance nécessaire pour parcourir de longues distances à une vitesse qui permet d’arriver à destination dans un délai raisonnable. Un chien de traîneau moyen doit être capable de traverser une distance de jusqu’à 80 miles par jour (129 km) à une vitesse qui peut varier, selon la distance et les conditions des sentiers, entre 6 et 14 miles par heure (9,7 et 23 km / h).

De nombreux types et races utilisées à cet effet ont en commun un pelage dense qui les rend résistants au froid et sont aptes à travailler équipe de façon disciplinée. La classification des races de chiens de traîneau varie selon les différentes associations et clubs canins. Par exemple, la FCI (Fédération Cynologique Internationale) classe les chiens de traîneau nordique sous la section 1 du groupe V, et ne reconnaît que quatre races: Malamute d’Alaska, Husky sibérien, Samoyède et Chien du Groenland.

Cependant, il y a beaucoup d’autres races et types de chiens couramment utilisés pour le mushing parmi lesquels on retrouve ces 15 races de chiens de traîneau que nous avons reparties en trois articles.


MALAMUTE DE L’ALASKA

Le Malamute de l’Alaska, comme le Husky sibérien, est l’une des races de chien le plus anciennes qui existent encore des nos jours. Ce chien très fort est capable de tirer des charges lourdes sur de longues distances grâce à un corps fourré et bien musclé et à un tempérament hautement athlétique. Son pelage l’aide à résister aux températures extrêmes.


CHIEN DU GROENLAND

Le chien du Groenland est originaire de la Sibérie et fut amené au Groenland vers 2,500 av. J.-C. Il a contribué de manière cruciale au développement et à la survie de la culture Inuite en Amérique et il était le chien de préférence pour tirer les traîneaux en charge du transport de la correspondence.

Forts et couverts d’une fourrure épaisse, ces chiens peuvent supporter des conditions météorologiques extrêmes ainsi que des voyages de longue distance.

GRENLAND BLACK Pies_grenlandzki_871

Desaix83, d’après le travail de Pleple2000, Chien Du GroenlandCC BY-SA 3.0


CHINOOK

Le Chinook fut conçu dans les années 1920 par le musher Arthur Treadwell Walden pour le transport de marchandises à l’Antarctique en 1927. Il s’agit du mélange de chiens esquimaux du Groenland avec d’autres races de chien de type mastiff, comme les Bergers Allemands, des Bergers Belges et des Esquimaux Canadiens, entre autres. Ceci a donné naissance à des excellents chiens de travail et des chiens de traîneaux idéales, car ils combinent de l’endurance, de l’agilité et de la vitesse avec de l’intelligence, rendant leur dressage facile à faire.

chinook great mountain.net

rainmountain.net


CHIEN INUIT CANADIEN ou CHIEN ESQUIMAU CANADIEN

Le Chien Inuit canadien est une race étroitement apparentée au chien du Groenland. C’est l’une des plus anciennes races de chiens domestiques et a été le chien des autochtones d’Amérique du Nord depuis plus de 2 000 ans. Le musher de chien canadien Brian Ladoon et la Eskimo Dog Research Foundation (EDRF) travaillent pour éviter l’extinction de cette race historique.


CHIEN INUIT DU NORD

Le chien inuit du Nord est originaire du Canada et s’est développé au Royaume-Uni vers la fin des années 1980. Cette race provient du croisement de Bergers allemands avec des Huskies sibériens ainsi qu’avec une grande variété de chiens Inuits pour obtenir un chien domestique aux traits physiques de loup pouvant travailler de longues heures tout en restant un animal obéissant et fidèle, capable de vivre en famille.

NORTH INUIT DOG NImaleandfemale

The Northern Inuit Society, NImaleandfemaleCC BY-SA 4.0

 

Leave a Reply ● Deje su comentario ● Laissez votre commentaire

%d blogueurs aiment cette page :